classique

La belle Hélène

0e64c94a9995d71ea83cc6f569ad4e917fdd8b49
Le 26 novembre, le Zénith de Saint-Étienne immerge dans les heures sombres de l’Iliade à travers l'opéra -bouffe, en trois actes, La belle Hélène de Jacques Offenbach.

Ce spectacle, se souvient des prémices de la guerre de Troie, de la beauté d'Hélène, de la récompense d'Aphrodite offerte à Paris et la colère du roi Ménélas. Une épopée légendaire entre jalousie, luxure, amour, malédiction, infidélité et mythologie, retraçant la naissance d'un amour interdit, la fuite d'amants maudit ainsi que la sournoiserie divine. Une chose est certaine, la guerre de Troie aura bien lieu.

 

 

 

La belle Hélène marque le début de « l'Offenbachiade » (terme inventé par Alphonse Daudet). C'est l'apogée de l'incroyable carrière du compositeur français. Cette œuvre est une parodie décriant par le biais des histoires d'Homère le régime de Louis-Napoléon Bonaparte. Plus de 150 ans après sa première représentation, cette création continue d'attirer les foules, une légende, un mythe.

 

 

 

Publié le 10/11/2017

Le 26 novembre 2017 à 15h

Tarif :25/30€

Zénith de Saint-Étienne, rue Scheurer Kestner

Tél.04.77.20.07.07


Mots clés :