théâtre

Abel et Cain

Abel et Cain (2017)
Comme tous les frères, Abel et Caïn jouent, s’aident, combattent… ils se regardent et regardent le monde avec des yeux avides, des bras impatients, leurs jambes ne s’arrêtent pas. Puis arrive le jour d’une épreuve, d’un défi. Abel gagne, Caïn perd. Qui perd est battu, qui perd est le faible, l’exclu. Caïn rejette la défaite et commet l’irréparable.

Je parle je pense j’aime je rêve je combats.

Cette lutte fratricide, l’histoire d’un vainqueur et d’un perdant, nous est racontée par la danse, la break dance, dans un univers visuel emprunt de références à Basquiat et à l’art brut. Cette histoire ancienne, simple et cruelle se fait l’écho de notre monde d’aujourd’hui qui continue à ne pas savoir perdre, ne pas vouloir perdre. La violence d’aujourd’hui est celle de ce temps lointain.

 

Dès 8 ans – Durée 45 min

Publié le 04/09/2017


Mots clés :