F1c6ac9d61c42fb0f7919fac4d50e43c48f27831
Cb5b9c386d0614a4f2665e848c4403496dfd6ca3
0ab2d1874215abc5975c8d91dd81b0e4bfdbbcc5
3db940afc939a7af90a6a0d842e9bec771b32e72
83357f6b514435768b91ab92515f05b29c599812
69dd254e0409dd30524e65dc19be8987603e7032
Fermer
théâtre

A Avignon, la Région soutient la diffusion

D418c359490f06f98d94729c42c9d35785136cba
Pionnière depuis le début du dispositif en 2000, la région Nord-pas de Calais devenue Hauts-de-France, accompagne 16 compagnies du territoire au cœur du plus grand festival de théâtre du monde. Entre vitrine et opportunités.

 

Après la pause sanitaire, la nécessité de défendre le spectacle vivant dans sa diversité autant que dans sa répartition sur tout le territoire régional, demeure plus que jamais une urgence culturelle de premier plan. Cherchant autant à offrir une visibilité aux jeunes artistes émergents qu'à soutenir des créateurs plus confirmés, le dispositif accompagne les 16 compagnies pour un total de 460 000 € permettant à chacune de présenter son spectacle dans les meilleurs conditions possibles.

Pour cette transhumance 2022, la moitié des compagnies participantes n'avait jamais encore été choisie pour participer à la mesurer d'accompagnement au festival. Cherchant un équilibre entre les esthétiques, les disciplines et les démarches, le panel donne à voir une sélection des talents des quatre coins de la région. De la Cie Qué Mas (Et on est toutes parties), à la Cie Jours Dansants (Ghazal (conversation avec une femme)), La Ponctuelle et le duo Lucien Fradin/Aurore Magnier (Peau de phoque), aux marionnettes de la Cie Des fourmis dans la lanterne (Nos petits penchants), au vrai-faux biopic de BVZK (Janis), au questionnement de la recherche de popularité numérique de la Cie Dans l'arbre (Like me), à la complexité des liens par le Théâtre du Prisme (Si je te mens, tu m'aimes ?) ou à la proposition graphique de la Cie Les Petites Madames (Abélard) pour n'en citer que quelques-uns, la vivifiante diversité de la création régionale s'y trouve plutôt bien représentée. Si la Région assume sans faillir la promotion externe de ces pépites régionales, la question de leur circulation en région demeure encore compliquée, tout comme l'animation de l'été nordiste, encore en grande partie déserté par le spectacle vivant. Pour compléter le parcours avignonnais, une journée de rencontre professionnelle permet d'évoquer les enjeux d'un secteur qui peine à retisser les liens avec son public, sans oublier l'invitation faite par l'institution régionale à 180 lycéens du territoire de se plonger dans la peau d'un festivalier le temps de quelques jours. En attendant un rendez-vous estival en région ?

 

Publié le 28/06/2022 Auteur : Guillaume B.

 

Festival d'Avignon du 7 au 30 juillet

Région Hauts-de-France en Avignon, hautsdefrance.fr