77de7a2c1d16d7ed01bd8b8d2f2afd032e83a2e9
6c979cc6395dd1a83ec7cfd35edcbd14d0bafbc4
E0e2df5041a2302c5d6c180a2c992183e05ec69f
47ab671c6545740b22be21828df0b60d623fc0dc
A405ac3e42ef528d1afee30389692c37fb7f3e04
059d7c71225008e5cfd4ad63fd7b9475e23ab01a
Fermer
lire

Demon de Jason Shiga : BD à l'humour grinçant et politiquement incorrect

4c025957baf55b2efc4c11a36cb43ca0cbb1c5f0
Après Vanille ou Chocolat ?, une BD dont on est le héros aux 3856 possibilités narratives, Fleep, qui racontait l'histoire d'un personnage coincé dans une cabine téléphonique (Ignatz Award du meilleur scénario en 2004) et Bookunter, polar autour d'un faussaire de livre, Jason Shiga présente Demon, nouvel objet de fascination.

 

Jimmy Yee, personnage récurrent chez Jason Shiga, est comptable. Il a perdu femme et enfant dans un accident de voiture et n'attend plus rien de la vie. Il décide alors de se suicider dans une chambre d'hôtel... mais se réveille quelques heures plus tard, toujours en vie. Qu'à cela ne tienne, il décide de reessayer, mais en essayant une autre méthode. Rebelote. Alors il recommence, encore et encore, sans jamais parvenir à ses fins. C'est quand il finit par se jeter sous les roues d'un camion que commence un autre genre de périple... Une femme qu'il ne connait pas prétend être sa femme et la maison dans laquelle on le ramène lui est inconnue.

Premier volume du nouveau projet-fleuve de Jason Shiga (d’abord accessible sous le format web-série, Demon promet quatre volumes et des fins multiples), la bd est un recueil d'humour noir et de ressorts humoristiques grinçants. Le tout est traité dans un style minimaliste, parfois même un peu brutal. Dans le fond comme dans la forme, Jason Shiga ne s'embarrasse ni de bienséance ni de règles formelles mais préfère s'amuser à emmèner le lecteur dans ses délires morbides. Un choix payant, pour peu de ne pas être attaché au politiquement correct.

 

Publié le 08/11/2016 Auteur : Bérangère Deschamps


Mots clés :