1c7cada027990f7d425f6b380de34643a3277b77
1a60f88dbab6be9962e2170e2eda1de4283ec0cc
Aaf57753044edffe29d5245028f3a84565bf21ba
980de4f8808abdd9d23b81118bc92ee92d6ec8aa
Fermer
concerts

DIONYSOS

DIONYSOS (2024)
Trente ans ont passé, les cassettes audio croulent sous la poussière mais Dionysos est toujours là. Et bien là. Prêt à en découdre à nouveau, avec l’incroyable énergie de ses débuts et un nouvel album, L’Extraordinarium, qui revisite trois décennies de succès avec un impressionnant parterre d’invités.

Psssst ! Fermez les yeux, inspirez profondément et replongez-vous en 1993. Tandis que la vague grunge déferle, que le rock alternatif fait de la résistance, qu’une nouvelle scène tricolore émerge et qu’Alain Souchon inonde la bande FM de sa Foule sentimentale, quatre garçons pleins d’avenir donnent leur premier concert sur la terrasse d’un café de Valence. Oubliée sur le bord de l’autoroute des vacances, la préfecture de la Drôme assiste à la naissance de Dionysos. Premiers frissons et premiers pogos avec les copains de lycée, après une poignée de répétitions au fond du garage familial. Guitares folk et électrique, basse, batterie… Le quatuor, qui admire le groupe rock du moment dans l’Hexagone, Noir Désir, a sacrément bien digéré de solides influences anglo-saxonnes renier les grands noms de la chanson française et les pionniers du blues-rock. 

Publié le 12/01/2024


Mots clés :