cinéma

En attendant Jean-Pierre et Luc Dardenne

En attendant Jean-Pierre et Luc Dardenne (2020)
Plus que jamais, le festival Lumière sera cette année le rendez-vous du cinéma classique, à l’occasion duquel les cinéastes belges Jean-Pierre et Luc Dardenne recevront le Prix Lumière 2020.

Parmi les premières annonces : célébration, avec Jacques et Stéphane Audiard, du centenaire  Michel Audiard, rétrospectives du cinéaste américain Clarence Brown (1890-1987) et de la réalisatrice  new-yorkaise Joan Micklin Silver, reprise d’une partie  de Cannes Classics. L’ensemble des rétrospectives et des invités de cette édition seront dévoilés prochainement.

 

Le Fils de Jean-Pierre et Luc Dardenne (Belgique, France, 2002, 1h43, coul.)

Le lien mystérieux d’Olivier, formateur en menuiserie, à Francis, apprenti, entre répulsion et attraction... Un film bouleversant autour de la vengeance, de l’acceptation, du pardon. Avec Olivier Gourmet, prix d’interprétation à Cannes.

À noter : à 17h30 et 19h15, présentation de la programmation du festival Lumière 2020

 

Deux Ciné-conférences + Films

Ciné-conférences par Fabrice Calzettoni (1h30 avec extraits de films)

 

Mercredi 30 septembre

18h30 Ciné-conférence sur Jean-Pierre et Luc Dardenne

20h30 Le Gamin au vélo de Jean-Pierre et Luc Dardenne
(Belgique, France, 2011, 1h27, coul.)

Cyril, 12 ans, placé dans un foyer, veut renouer avec son père. Il rencontre Samantha, qui tient un salon de coiffure... La filiation et l’adolescence dans un récit sensible et lumineux, avec Cécile de France, Jérémie Renier

 

Jeudi 1er octobre

 

14h30 Ciné-conférence sur Jean-Pierre et Luc Dardenne

16h30 Rosetta de Jean-Pierre et Luc Dardenne (Belgique, France, 1999, 1h31, coul.)

Jour après jour, le combat sans relâche de Rosetta, pour un travail, pour une place... Palme d’Or au Festival de Cannes, et révélation d’Emilie Dequenne dans son premier rôle. Avec aussi Fabrizio Rongione et Olivier Gourmet.

Publié le 27/08/2020


Mots clés :