07505d01bdab77932bdf1bac213dac4eb650f07c
1cd0e7a245a17bfab18709b8d410bb7c26f6fffc
8e41d1fe685df3a7ece5263126b7c5a272574e1f
123b4911f11e1015a3de2ab0ee287931ebddab04
54f4f8625b24623b0b1c6b569a204e26abcbf196
714a3e7de2acc5a477541be7664912f53e10b0eb
Fermer
concerts

GoGo Penguin

Réserver
GoGo Penguin (2022)
GoGo Penguin est salué dans le monde entier comme un groupe électrisant, un collectif innovant qui associe la culture électronique et la musique de clubs à des influences minimalistes, jazz et rock pour créer une musique allant du dancefloor jusqu’à des mondes intérieurs méditatifs et ainsi, nous transporter dans des univers complètement nouveaux.

Le trio de jazz porté par le piano mélancolique de Chris Illingworth démontre une fois de plus sa maîtrise de l’amalgame des genres, entre jazz, musique contemporaine et influences électroniques. Seraient-ce les grandes vallées et collines ondoyantes de leur Lancashire natal qui inspirent aux trois membres de Gogo Penguin ce son ample, aussi bucolique que lyrique, traversé du souffle mélancolique propre au nord de l’Angleterre ? Aussi bien inspirés par les grands compositeurs classiques (Chostakovitch et Debussy en tête) que par le minimalisme de Philip Glass et l’ambient de Brian Eno, les Mancuniens restent résolument tournés vers leurs contemporains de l’IDM (Aphex Twin, Squarepusher) ou du trip-hop (Massive Attack). Des influences qui en disent long sur la sensibilité et l’ouverture du trio qui n’a pas hésité à confier les remixes de leur album éponyme à la fine fleur de l’electronica moderne (Rone, Nathan Fake, James Holden…). Ce cinquième opus, le plus abouti d’une carrière débutée en 2012, a d’ailleurs conquis presse et public avec son mélange de jazz, d’électronique et de musique classique. Un voyage enchanteur à découvrir absolument en concert.

Publié le 29/07/2022