26af5d46c23ecb26dd7ab24aa78e7df465cbe24e
0b5388aa9bf1a615945f27e979fff70e7832abf9
4b661dc79de3d5aa8c7a70aad70e2e5e52b9bea5
296213d18fdf9095c95f486f400205578c3746f5
Fermer
théâtre

Le feu, la fumée, le soufre

Le feu, la fumée, le soufre (2022)
Au royaume des passions tragiques et des ambitions destructrices, Bruno Geslin orchestre un plateau flamboyant. Bruno Geslin met à profit son art d’un théâtre complet avec cette pièce de Marlowe, joyau de l’auteur contemporain de Shakespeare. Il déroule le règne d’Édouard II d’Angleterre dans un décor mobile dévasté par les flammes.

À la mort de son père, le nouveau Roi rappelle auprès de lui son amant exilé, attisant au passage les manœuvres de la reine et de nobles frondeurs. À nouveau banni, Gaveston revient avant d’être exécuté sur ordre de Mortimer, l’amant de la Reine. La tragédie se poursuit dans un royaume rendu au chaos, à l’image de la douleur de son souverain.
Conflits et trahisons rythment cette tragédie élisabéthaine. Bruno Geslin les adapte en donnant autant d’importance à l’image qu’au texte. Il exploite toutes les ressources que lui offre ce théâtre de la démesure, où chaque personnage est le jouet de ses propres démons.

Publié le 26/10/2022


Mots clés :