796b083167629990b46053f71242805f072378db
20731e81108375fabe38d2da996060e6054ba4dc
Fermer
théâtre

Part-Dieu, chant de gare

Part-Dieu, chant de gare  (2021)
Une traversée douce-amère, en prise directe avec l’actualité.

À 16 ans et demi, Théodore est contraint de fuir son pays, la République Démocratique du Congo. Il perd rapidement la trace de sa famille et se retrouve seul, en gare de Lyon Part-Dieu, un soir de juillet 2011. À partir de ce témoignage, le texte de Julie Rossello-Rochet retrace le parcours de ce mineur isolé, cadencé par la débrouille, une administration kafkaïenne et des rencontres, bonnes ou mauvaises.

Dans une forme ludique et collective, les quatre interprètes incarnent Théodore tour à tour, et transforment le plateau nu en virevoltant d’une situation à l’autre. Les rôles s’échangent, les personnages volent de corps en corps, de mots en mots.  Avec leur seule parole et la fabuleuse énergie physique qu’ils déploient, ils donnent corps à une manifestation, un avion, un commissariat, un hôpital, une prison… Une traversée douce-amère, en prise directe avec l’actualité.

 

Texte Julie Rossello-Rochet

Mise en scène Julie Guichard

Avec Ewen Crovella, Maxime Mansion, Benoit Martin, Nelly Pulicani

Lumière Sébastien Marc

Scénographie Camille Allain-Dulondel

Publié le 22/06/2021


Mots clés : Solidarite immigration