F1c6ac9d61c42fb0f7919fac4d50e43c48f27831
Cb5b9c386d0614a4f2665e848c4403496dfd6ca3
0ab2d1874215abc5975c8d91dd81b0e4bfdbbcc5
3db940afc939a7af90a6a0d842e9bec771b32e72
83357f6b514435768b91ab92515f05b29c599812
69dd254e0409dd30524e65dc19be8987603e7032
Fermer
concerts

ZKR

Réserver
ZKR (2022)
« Déterminé, j’viens choquer la France ». Cette phrase prononcée lors d'un freestyle d’anthologie pourrait résumer l’arrivée fracassante du rappeur ZKR, originaire de Roubaix, sur la scène rap. ZKR va à l’essentiel et remet à l’ordre du jour un phrasé précis, des schémas de rimes complexes et un flow d’une musicalité puissante pour son jeune âge.

 ZKR, c’est l’esprit originel du hip-hop, des battles, où ça transpire littéralement pour faire rimer sa vérité, c’est aussi les beats modernes et les feats avec les cool kids du rap français.

 

La musique de ZKR, pensée et composée aux côtés de DJ Bellek (Lacrim, SCH, Niska), se  veut en effet sans concession, dépourvue de refrains chantés et remplie à ras bord de rimes  percutantes. Enregistré dans la foulée de Dans les mains, Caméléon se caractérise ainsi par
son écriture, narrative, riche en formules et ancrée dans le réel. « Il y a tellement d’artistes  qu’il faut savoir se démarquer, développer un style, trouver des angles intéressants,  conscientise-t-il. C’est pour ça que, plutôt que de critiquer une énième fois la France, je préfère rapper : “Et quand j’vois comment c’est dur ailleurs, je comprends pourquoi la douce  France.” C’est pour ça également que les récits de gangsters m’intéressent moins que de  raconter l’histoire des vrais gens, ceux que je côtoie et dont la vie mérite d’être entendue. »

 

Caméléon, c’est donc le disque d’un rappeur qui ne craint pas d’exposer ses multiples  facettes, ose plonger dans l’intime et délaisse volontiers la technique pour se concentrer sur  les mots, leurs sous-entendus, leurs assonances, leurs sonorités. En une seule ligne, ZKR peut ainsi faire naître un monde avec tant d’intensité et de charisme que ses morceaux saisissent à  chaque fois pour quiconque accepte que la réalité des choses, une fois le vernis gratté, ressemble rarement au tableau de départ. À l’image de « Focus » et « Les gentils bandits »,
deux singles reliés par un même clip, où ZKR oscille entre un guitare-voix et une production froide. Avec, toujours, cette envie de raconter ses pensées les plus enfouies. « J’écris car dans la vie j’suis pas très loquace », rappe-t-il.

Publié le 20/10/2022