8fc95fcac546419000459a8099cfc49b914bd43b
8624fece92aea6cf07afbb7d2e7def4dc8eef755
Fermer
cinéma

Microbe et gasoil

68d6b3ea779854d09a0b2632c6129b10c413b357

A l'école, « Microbe » est un peu en marge. Ses cheveux longs et ses goûts le mettent un peu à l'cart des autres garçons de sa classe. Quand débarquer « Gasoil », nouveau venu inventif et fort en gueule, les deux sympathisent rapidement. L'été venu, peu ravis à l'idée de passer deux mois en famille, les deux comparses décident de fabriquer un étrange véhicule à partir d'un moteur de tondeuse et de quelques planches. Commence alors un singulier périple sur les routes de France.

En préparant son nouveau film, Michel Gondry choisit de se tourner vers ses souvenirs. Dans le sillage de ses personnages, c'est un peu de lui que le cinéaste porte à l'écran. Géo Trouvetout indépendant, Gasoil (interprété avec beaucoup d'énergie par Théophile Baquet) emporte son compagnon dans une fantaisie que les complices partagent bientôt. Sous son air de road-movie adolescent, Gondry croque aussi les familles sans aucune mièvrerie. Parfois juste quand les deux garçons déroulent seuls leur périple, le film se révèle bien plus percutant dans les rencontres que le réalisateur place sur leur chemin. Parcours initiatique, chronique adolescente et discrète ode à la fantaisie quotidienne, Microbe et Gasoil s'appuie en outre sur une réalisation complice mais très soignée de Michel Gondry qui, discrètement, continue avec un petit air rétro mais pas nostalgique, de défendre inventivité et créativité face à une technologie devenue sclérosante (le destin du seul téléphone portable du film est très parlant).

Publié le 01/07/2015 Auteur : Guillaume B.


Mots clés : cinéma