77de7a2c1d16d7ed01bd8b8d2f2afd032e83a2e9
6c979cc6395dd1a83ec7cfd35edcbd14d0bafbc4
E0e2df5041a2302c5d6c180a2c992183e05ec69f
47ab671c6545740b22be21828df0b60d623fc0dc
A405ac3e42ef528d1afee30389692c37fb7f3e04
059d7c71225008e5cfd4ad63fd7b9475e23ab01a
Fermer
danse

Montpellier danse

Fbb00a34ef8efde656a72728b852f18d5e6366c8
Pour sa 44ème édition, le festival Montpellier Danse fait le choix de mettre en avant les créations chorégraphiques contemporaines, qui composent l'essentiel de son programme.

Deux semaines de découverte et de célébration de la danse, dans toute sa pluralité, voilà la proposition que porte le festival Montpellier Danse. En 2024, le festival accueille un grand nombre de créations internationales, conçues et interprétés par des artistes venus du monde entier. Le festival prend place dans les grandes structures culturelles de la capitale de l'Hérault, du Théâtre de l'Agora à l'Opéra Comédie en passant par le Hangar Théâtre et le Corum. Parmi les œuvres présentées au festival, on trouve notamment Requiem(s), la dernière création du célèbre chorégraphe Angellin Preljocaj, une pièce pour 20 interprètes traitant les thèmes de la mort et du deuil. Le festival est également marqué par les représentations de la dernière œuvre de l'artiste marocain Taouffiq Izzediou. Conçue comme une trilogie, le Monde en Transe est une œuvre contemporaine explorant la notion de transe et de sa dimension créatrice. L'évènement est aussi l'occasion d'aller voir la première représentation française de Lunar Halo, création de la compagnie taïwanaise Cloud Gate. Sur une musique du groupe islandais Sigur Ros, les interprètes livrent une chorégraphie sublime en interaction avec un jeu de lumière.

Publié le 03/06/2024 Auteur : nicolas lecomte

Du 22 juin au 6 juillet, tarifs selon spectacles, dans les structures culturelles montpelliéraines, www.montpellierdanse.com

 

 

Photos : Taouffiq Izzediou – Hors du Monde © Festival de Marseille / Pierre Gondard


Mots clés :