expos

ROGER DE LA FRESNAYE : La tentation du cubisme

609379f6c1782a4bc61b43ce08f142cc2de83fd6
L’exposition revient sur la carrière fulgurante de Roger de la Fresnaye (1885-1925), considéré comme l'un des acteurs du cubisme des les années 1910 :

 

uvres de jeunesse réalisées dans la Loire, apprentissage auprès des peintres Maurice Denis et Paul Sérusier à l’académie Ranson, premières toiles parisiennes où transparait l’influence de Cézanne, chefs-d’œuvre cubistes des années 1913-1914, avant un retour dans les années 1920 à une figuration plus « classique », participant à ce que les historiens de l’art ont nommé le retour à l’ordre de l’entre-deux-guerres. Le cubisme de La Fresnaye ne sera jamais celui de Braque et Picasso. Il privilégiera, sans cesse, la représentation lisible malgré la géométrisation calculée des formes.

L’exposition s’intéresse également aux peintres cubistes de son entourage artistique, à ceux qu’il a su inspirer, ainsi qu’à l’impact qu’a pu avoir ce mouvement d’avant-garde sur les peintres de la région lyonnaise (Émile Didier, Claude Dalbanne, Louis Thomas, Étienne Morillon…). Un bon moment à passer dans un lieu qui mérite le détour.

Publié le 14/12/2018 Auteur : laura fortes

 

Jusqu'au 10 février 2019 , Espace Grenette Musée Paul Dini, Villefranche 


Mots clés :