théâtre

Gens du pays

Gens du pays (2020)
Un adolescent est interrogé par la police pour avoir traîné dehors la nuit. Si on le retient, c’est parce qu’il n’a aucun papier sur lui pour prouver qu’il est Français. Pourtant, il l’est ; noir, d’accord, mais Français d’abord. Au collège, le voilà interrogé par son prof qui, pour un projet scolaire, voudrait célébrer les diversités culturelles.

 

Bon alors, finalement, être Noir, c’est cool ou c’est la lose ? Hein ? Faudrait peut-être que les gens se mettent d’accord. Vous l’aurez compris : Gens du pays est une fable politique sur l’identité et l’intégration, vue à travers les yeux d’un gamin d’aujourd’hui. Mais pas que : avec ses écluses qu’il ne faut pas franchir, sa forêt de lampadaires où rôde une drôle de meute, ses panneaux translucides en fond de scène où les présences s’absorbent ou se démultiplient et sa musique live, Gens du pays est aussi un conte initiatique beaucoup plus subtil que les discours monolithiques des instances éducatives ou policières. Et ça fait un bien fou...

Publié le 23/11/2020


Mots clés :