77de7a2c1d16d7ed01bd8b8d2f2afd032e83a2e9
6c979cc6395dd1a83ec7cfd35edcbd14d0bafbc4
E0e2df5041a2302c5d6c180a2c992183e05ec69f
47ab671c6545740b22be21828df0b60d623fc0dc
A405ac3e42ef528d1afee30389692c37fb7f3e04
059d7c71225008e5cfd4ad63fd7b9475e23ab01a
Fermer
concerts

Les Nuits de Fourvière - Cat Power sings Dylan ’66

Les Nuits de Fourvière - Cat Power sings Dylan ’66 (2024)
L’un des plus célèbres concerts de Bob Dylan réinterprété par la chanteuse américaine Cat Power. Dans la mythologie du rock, les concerts que donne Bob Dylan en 1966 ont une place de choix.

 Le chanteur y apparaît d’abord seul, en acoustique, avant de revenir en groupe et de jouer fort, très fort. L’électricité n’est alors pas seulement dans les cordes des guitares mais aussi dans l’air, palpable, sous les sifflets d’une partie du public, choquée par ce virage esthétique. Enregistré et passé à la postérité, le concert du 17 mai 1966, dit du « Royal Albert Hall », est aujourd’hui réinterprété en intégralité par Cat Power, dont la voix grave n’a jamais été aussi assurée et resplendissante. Un geste d’une grande liberté et d’une beauté inouïe.

Si l'autrice compositrice Blumi ne compte que deux EP à son actif, son chemin a déjà croisé celui d'artistes aussi divers que Bon Iver, Feist ou Olivier Marguerit. Des collaborations qui dessinent une cartographie aux frontières de la pop moderne et d'un folk aventureux, où se déploient les chansons que l'artiste franco-britannique polit avec patience. Voix de velours, orchestrations et mélodies délicatement sophistiquées sonnent comme autant de promesses d'une oeuvre radieuse.

Publié le 26/04/2024


Mots clés :