22c0d400f6e74c49c3656252ea86d2bb44f8fd62
E4c6ddcfe94fe9fee88acb55a814a49aeb1fb20b
2e9dfc4c3c66a5725a07b91602c64369a606899a
1a883262538d13d0cdf6ab46b8e43d6bdcd70576
Fermer
danse

Mandala

Mandala (2023)
Pour cette création originale pour amateur·rice·s de Jann Gallois, ici transmise aux Lifting, le groupe de danseuses séniores initié par La Comédie en 2015, est rejoint pour l’occasion par de jeunes danseur·se·s en formation.

La chorégraphe propose une écriture conçue à partir de la géométrie sacrée du Mandala. Cette spatialisation des corps donne naissance à une aventure spirituelle dont elle seule a le secret.

Mandala en sanskrit signifie « univers » ou « assemblée d’êtres vivants », et peut aussi se traduire littéralement par « extraire l’essence ». Il désigne à la fois le monde que l’âme peut connaître une fois le Salut atteint mais aussi et surtout le chemin que tout être doit traverser pour y parvenir. Symboliquement représenté par des superpositions de formes géométriques à la symétrie parfaite, le Mandala inspire une harmonie qui le classe dans les « géométries sacrées ». Vêtu·e·s de longues capes noires telles de fausses protections les coupant de leur propre corps, les danseur·euse·s incarnent cette évolution progressive d’un état mécanique et vide d’humanité vers un état de conscience de plus en plus élevé.

Publié le 10/03/2023


Mots clés :